CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Cinéma] V for vendetta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation :
Nul !
33%
 33% [ 1 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Bof
67%
 67% [ 2 ]
Bien
0%
 0% [ 0 ]
A voir
0%
 0% [ 0 ]
Culte
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Newdraft
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: [Cinéma] V for vendetta   Jeu 20 Avr à 2:43



Retranscrire une œuvre écrite au cinéma est par bien des égards un pari osé et risqué pour qui le prend. Les échecs se compte à foison.
Mais, de la fange, peut émerger le génie. Un film, qui dépasse, qui sublime, qui transcende l’œuvre initiale. Le moment magique où le disciple parvient à dépasser le maître (là, les amateurs de productions cinématographiques asiatiques se régalent et ce n’est pas fini).

Stop.
Je plaisantais.
Je le répète : je plaisantais. C’était pour rire.
J’insiste pour ne point devenir la proie d’une fatwa prononcée par un malheureux, qui aurait fait le funeste choix d’aller voir le film juste après la lecture de la BD dont il s’inspire.

« V for vendetta » ne se relève pas être l’exception qui confirme la règle en matière d’adaptation. Une fois encore, de ce point de vue, d’un simple mot : raté !

Pour autant, ce film peut se regarder sous un autre angle et il faut s’attacher à le faire.

A savoir, ne pas oublier que, comme dans toute bonne dialectique de bazar, l’immédiateté de la position peut être dépassée par l’abstraction (maintenant, ce sont les hégéliens qui sont ravis ; après les cinéphiles asiatiques, il en faut pour les goûts).

Si on retire le langage abscons, mon propos devient fort simple.
Il vous suffit, chers lecteurs et lectrices, d’oublier que vous auriez pu éventuellement, dans une autre vie, avoir lu une BD du même nom. Effacer toute trace de sa mémoire. Faire un bon vieux formatage des familles avec option récursive.

A ceux qui déjà font la moue, je réponds que ce n’est pas pire que d’imaginer, au choix :
=> que la matière se compose essentiellement de vide,
=> qu’avec la courbure de l’espace-temps, on vit plus vieux en montant en ascenseur,
= > que Babar est un personnage de fiction et non un véritable éléphant.

En appliquant le postulat ci-dessus, la daube intersidérale partira automatiquement en orbite géostationnaire et on découvrira, en un peu plus de 2 heures, un film de moyenne facture, qui vaut bien la dernière production mettant en scène Bruce Willis (16 blocks) ou Harrison Ford (Firewall).

Ainsi, je recommande « V for vendetta » à tous ceux qui bénéficient d’un abonnement cinéma, qui ont quelque part dans leur musette une place à tarif réduit, ou qui ont des amis pour leur offrir des places gratuites (il semble que ça existerait).

Pour tous les autres, un conseil d’ami : gardez vos 10 euros pour jouer au loto. Vous aurez moins une chance sur 10 millions de gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wotan
Ingénieur son
Ingénieur son


Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Jeu 20 Avr à 10:29

Tout d'abord une info importante : le scénariste de la BD V pour Vendetta a refusé que sin nom soit inscrit au générique de fin et on le comprend car cette adaptation est une pure trahison de l'esprit et de la lettre de la BD.

Twisted Evil

Bémol : pour ceux qui ne connaitraient pas la BD, le film ne restera pas dans les annales et ne mérite que le qualificatif de film moyen sans plus. Décidément les Frères Wachowsky ont du mal à réaliser de belles oeuvres cinéma après leur éblouissant "Matrix" (le 1 seulement) certes inspiré de nombreuses sources comme l'univers cyberpunk de Shadowrun par exemple (je sens que certains vont se réveiller !), les essais de Baudrillard et la religion omniprésente.

V pour Vendetta est un bd très riche qui possédait suffisamment de matière pour réaliser un bon film même si certaines réflexions devaient être oubliées ou édulcorées afin de satisfaire le grand public. Mais pourquoi les frères Wachowsky se sont-ils permis autant de digressions Question

Cette bd est un hymne à l'anarchisme, l'expression de la révolte masquée contre la main de fer de Miss Maggie dans les années 80 et au lieu de cela on tombe dans le film sur une histoire inbitable de virus créé de toutes pièces suite à des expérimentations douteuses dans le camp de Larkhill, virus qui par ailleurs donne naissance à un sur-homme qui n'est pas sans rappeler HellBoy à sa sortie de l'enfer.

Alors que la bd se caractérise par son humour noir et sa tonalité sarcastique à souhait, le film a complétement occulté ou presque le coté noir de la bd et se gausse du sarcasme des personnages.

Quant à toutes les références aux sens, la main se transforme en doigt et seule la voix de Londres reste fidèle à l'original quoique. En effet, pourquoi faire de la voix de Londres, un homosexuel refoulé par le régime fasciné par les interdits du régime (Coran)...

Je ne vous parle même pas de la trahison pure et simple de l'esprit original de la BD. Le régime dicatorial serait fondé sur la peur, archi faux, lisez la bd, nous sommes dans une situation post apocalyptique.

Juste un dernier point : en aucun cas la bd ne prétend que V serait épris de sa protégée et elle ne s'attarde surtout pas sur ces aspects là alors que le film s'étend à foison sur cette relation.

Il y aurait encore beaucoup à dire mais le temps me manque. Je laisse le soin à d'autres de déverser leur bile sur cette adaptation ratée d'une bd magnifique et invite tout le monde à lire la bd qui se suffit à elle même et est 100 fois plus belle et 1000 fois plus riche que cette adaptation policée et indigne des créateurs de Matrix.

Dernier petit détail : quelle idée absurde que celle d'inonder la ville de masques ? Hors de propos si l'on se réfère à la BD. Est-ce un hommage à peine masqué au personnage de M Smith de Matrix qui se duplique à foison. Qui plus est; 2 fois dans le même film c'est un peu beaucoup non ? Twisted Evil


Dernière édition par le Jeu 20 Avr à 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Jeu 20 Avr à 14:28

TRAHISON !!!!!!!!!!!!!!

Quelles osbcures raisons peuvent bien pousser un spectateur à aller voir un film à priori bien terne avec un titre absonc tel que "V pour Vendetta" surtout avec une bande-annonce vantant à ce point le culte spectaculaire de la surenchère visuelle à l'américaine ?
C'est bien simple, la véritable vénération immédiatement suscitée par la simple lecture d'une bande déssinée aussi subtile, intelligente et profondement sombre que celle d'Alan Moore ainsi que, bien évidemment, l'immense espoir de la voir se matérialiser et atteindre enfin auprès du grand public son statut de'oeuvre culte !

Et bien, c'est un fiasco total ! Une tomperie éhontée ! Une escroquerie à la hauteur du monument !

Si la vérité était une religion, l'honnêteté et le respect, ses principes fondateurs, nul doute, qu'en période d'inquisition, les frères Wachowsky, responsables de ce désastre, auraient été arrêtés, torturés puis crucifiés pour une telle hérésie ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Fans, amateurs ou simples lecteurs de la BD d'Alan Moore, épargnez-vous les éructations, le risque de crise cardiaque, d'apoplexie et de rupture d'anévrisme, en vous confrontant à une telle daube au détriment de votre santé physique et mentale!
Si je n'avais été accompagné des mes potes, je sortais d'ores et déjà au bout de 10 minutes d'absurdités confondantes !
Cela m'aurait, au moins, épargné de provoquer un esclandre à la sortie de la salle, et de ne point décolérer de la nuit. Evil or Very Mad

J'adlmets volontiers que l'adaptation cinématographique d'une oeuvre littéraire soit contrainte de faire des concessions par rapport à l'original. Que celle-ci s'offre quelques libertés par rapport au style narratif, ou à la densité du récit afin de couvrir en 2 H l'ensemble de l'intrigue...
Mais comment peut-on à ce point bafoué une oeuvre dont on se réclame ainsi que son auteur dans le même mouvement ?
Comment peut-on même allé jusqu'à totalement inverser la chronologie des évènements narrés ?
A voir le résultat, je ne doute plus que l'auteur ait refusé de voir son patronyme traîné dans la boue et porté au générique de ce tas d'immondices putrides.

Le "V pour Vendetta" d'Alan Moore est un conte sombre, fascinant et violent qui dénonce à la fois la terreur d'un régime totalitaire fascisant, la passivité d'une population qui, confrontée au chomage et à la misère, a volontairement abandonnée sa liberté et ses valeurs humaines sur l'autel du "sécuritarisme" et du "bien-être" et les effets pervers de ll'adage "oeil pour oeil, dent pour dent".

Le "V pour Vendetta" des Frères Wachowski est un hymne au politiquement correct (Evey n'est plus une mineure de 16 ans contrainte de se prostituer pour survivre mais une pauvre employée de chaine de télé qui viole un couvre-feu), à la déresponsabilisation (le gouvernement fasciste a volontairement provoqué la mort de 100.000 personnes grâce à un virus mortel et ainsi terrorisé la population pour arriver au pouvoir, ce n'est plus le peuple qui, par son vote, a, en son âme et conscience, mis en place ce régime), et à la pensée unique (comme l'illustre si bien la scène finale de la popuation révoltée se déguise en V).

Pour s'adapter au public américain à la fois décérébré et pudibond, les scénaristes se sont, sans doute, sentis obligés de procéder au départ à un petit mensonge (le gouvernement ne s'appuie plus sur une idéologie politique (le fascisme) mais religieuse (intégrisme).
Malheureusement, à partir de là, afin de coller à leur mensonge, ils ont dû, par soucis de cohérence, inventer d'autres mensonges encore plus gros...Et ainsi de suite, encore et encore... tant et si bien, qu'au bout de 2 H, V, être vengeur totalement déshumanisé, seul survivant d'une expérience génétique destinée à la création d'une race de surhomme dans un camp de la mort, devient un simple sujet d'expérience d'un virus biologique mortel qui retrouve son humanité et sa capacité à aimer à l'aube de sa mort dans les bras de sa protégée, ceci bien après lui avoir mitonné, en tenue de ménagère modèle, du pain perdu pour son petit déjeuner ! affraid affraid affraid

LAMENTABLE !!!!

Le récit a perdu toute sa force, son inspiration et son âme... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

EXIT les réflexions philosophiques et idéologiques tenant à mettre en paralèlle l'anarchie et le fascisme...
EXIT la responsabilité d'un peuple face à sa propre déchéance et à l'abandon de ses libertés les plus fondamentales...
EXIT la poursuite permanente de la lutte pour la liberté, faisant du masque de V un modèle d'engagement à l'égal du Che, désormais, sous les traits d'Evey...

Même la phrase la plus emblématique de la BD ("L'anarchie, c'est "être sans maître", et non pas "sans ordre" !) a disparu au nom de la sacrosainte pensée concensuelle...
Il n'est nullement question, aux USA, de prôner l'anarchie !

P.S : Pour ceux qui n'auraient pas lu la BD et qui me trouverait intransigeant, sachez alors que la réalisation est bâclée, que Nathalie Portman n'a qu'une scène importante à jouer (vous trouverez tout de suite lalquelle en voyant le film) et qu'elle n'a même pas été capable de l'interpréter avec conviction et que l'intrigue est prévisble, totalement hors de propos et bourrées d'incohérences ! Je ne vous en fait pas la liste... j'y passerai la semaine ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

N'Y ALLEZ PAS ! NE LE REGARDEZ MEME PAS ! SI C'EST TROP TARD, COURREZ VOUS PROCURER LA BD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
Wotan
Ingénieur son
Ingénieur son


Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Jeu 20 Avr à 14:53

Joli coup de gueule. Bien mérité. En tant qu'admin, tu ne risques pas la censure.
Si ce forum est aussi destiné à mettre en garde ses spectateurs, je m'associe aussi à ce conseil avisé :

BOYCOTTEZ LE FILM


Ne vous faites pas les complices de la trahison innomable de ces américains décérébrés tout justes bons à entendre du politiquement correct.

Le jeu de Nathalie Portman n'a rien d'extraordinaire. Elle est même parfois ridicule comme cette scène chez l'évèque où elle se retrouve dans la peau d'une petite écolière naive (était-il vraiment besoin de coller à l'histoire à ce moment précis alors que tout le reste n'était que trahison
Exclamation )

Ce film est une HERESIE

Courez vite acheter la BD si ce n'est déjà fait, pour rendre un hommage mérité à ses auteurs qui ne l'ont pas volé. Quand les auteurs auront-ils le droit de refuser la dénaturation de leurs oeuvres par ce cinéma de pacotille ? Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roseluis
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Jeu 20 Avr à 16:48

juste une petite remarque. Le public américain n'est pour une fois pas aussi b^te que vous le dites puis que le film a fait un relatif bide au US.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wotan
Ingénieur son
Ingénieur son


Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Mer 3 Mai à 10:53

Ok pour le public US (pour une fois) seulement parce que les Wachowsky nous ont concocté un film taillé pour être un blockbuster. Bien content que le block attendu ai fait un bide.

Vous allez rire mais j'ai trouvé un fan de bd qui a trouvé l'adaptation très réussie à quelques exceptions près. J'en connais 1 qui va se réveiller de sa torpeur d'ici peu. Evil or Very Mad Twisted Evil Evil or Very Mad Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Mer 3 Mai à 11:48

Wotan a écrit:
J'ai trouvé un fan de bd qui a trouvé l'adaptation très réussie à quelques exceptions près. J'en connais 1 qui va se réveiller de sa torpeur d'ici peu. Evil or Very Mad Twisted Evil Evil or Very Mad Twisted Evil
En voilà un qui n'a même plus l'excuse que j'ai déjà lu cinquante fois et qui me désespère à tous les coups : "je n'ai jamais lu la BD mais je trouve que ce film est génial !"... Bref, réflexions de décérébrés prépubères gavés au "Birce de NIce" et autre "Sheitan" avarié ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
Wotan
Ingénieur son
Ingénieur son


Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   Mer 3 Mai à 14:04

The Wraith a écrit:
Wotan a écrit:
J'ai trouvé un fan de bd qui a trouvé l'adaptation très réussie à quelques exceptions près. J'en connais 1 qui va se réveiller de sa torpeur d'ici peu. Evil or Very Mad Twisted Evil Evil or Very Mad Twisted Evil
En voilà un qui n'a même plus l'excuse que j'ai déjà lu cinquante fois et qui me désespère à tous les coups : "je n'ai jamais lu la BD mais je trouve que ce film est génial !"... Bref, réflexions de décérébrés prépubères gavés au "Birce de NIce" et autre "Sheitan" avarié ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Je me doutais bien que Monsieur allait se réveiller en sursaut. lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cinéma] V for vendetta   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cinéma] V for vendetta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» ciné cure rare du vieil acteur
» Home cinéma de Manson
» Lollywood, le cinéma pakistanais
» Les enfants, ces diaboliques tueurs du cinéma!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Fantastique - SF - Fantasy-
Sauter vers: