CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Cinéma] Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation :
Nul !
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Bof !
33%
 33% [ 1 ]
Bien
33%
 33% [ 1 ]
A voir !
33%
 33% [ 1 ]
CULTE !!!
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: [Cinéma] Marie-Antoinette   Ven 26 Mai à 0:54



Synopsis : L'aînée de la famille impériale d'Autriche se voit contrainte à un mariage forcé avec le dauphin du trône de France afin de sceller una alliance entre les deux nations. Marie-Antoinette va alors se retrouver projetée vers une destinée pour laquelle elle n'est pas préparée...

Voilà, j'en reviens à peine et il faut immédiatement que je vienne vous en faire la chronik avant que l'enthousiasme et l'émerveillement ne m'ait quitté au petit matin grisatre de ma terne existence.

Il y a tant à dire sur le "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola qu'en plus de trouver mes mots pour qualifier les émotions que m'a procuré ce film, je vais devoir les restreindre et les organiser pour ne pas en faire 20 pages...

La première chose qui interpelle (choque, diront certains...), c'est le style résolument anachronique qu'à employer Sofia pour raconter son histoire... Toute la vie de Marie-Antoinette est ponctuée de musiques rock, pop et de menuets... Le comportement même ainsi que certaines réflexions semblent même directement sorti de notre millénaire...
Pourtant, l'ensemble conserve toute sa rigueur et sa cohérence...

C'est sans doute là, le pari le plus risqué et donc le plus réussi de ce film (outre le fait qu'une américaine vienne nous donner une leçon d'histoire... Razz ).
En effet, Sofia manipule ici les extrêmes avec une rare virtuosité sans jamais tomber dans l'outrance ou l'incohérence : grandeur et décadence, misère et opulence, jeunesse et maturité, histoire et romance, menuet et musique pop...

Les acteurs sont excellents et Kirsten Dunst est tellement parfaite qu'on ne peut imaginer une autre actrice dans un tel rôle. Il faut avouer que son visage enfantin sied à merveille le propos du film et permet de faire passer Marie-Antoinette de l'enfance à la maturité sans une trace de maquillage.

Voilà pour ce qui est de la forme... Du grand art !

Maintenant en ce qui concerne le fond...
C'est encore mieux !!!
Ne cherchez pas les détails ou la véracité du moindre faits historiques... Là n'est pas le propos de Sofia Coppola.
Son intention n'a jamais été de faire un film historique sur la vie de Marie-Antoinette.
Cette histoire n'est qu'un prétexte à mettre à nouveau en scène un thème qui lui est cher et que l'on retrouve dans chacun de ses films : la difficulté d'être soi-même et d'évoluer dans une société qui n'est pas la sienne...

Et tout comme les filles de "Virgin Suicide", Marie-Antoinette qui n'est encore qu'une enfant lorsqu'elle est mariée à Louis-Auguste, va devoir se plier à des règles strictes et vivre son adolescence dans un univers qui n'est pas le sien.
Tout comme Charlotte dans "Lost in translation", Elle va devoir s'adapter à une culture et des usages qui ne sont pas les siens.

Marie-Antoinette va alors voir son enfance frivole et naïve s'enfoncer dans une frénésie de shopping et de boulimie, signe avant-coureur d'un état dépressif, puis atteindre enfin la maturité dans son rôle de femme et de mère. Malheureusement, à quel prix ?

Il est clair qu'un tel thème était de nature à m'interpeller et à m'émouvoir et je suis sorti de la salle avec la béatitude que l'on éprouve à la vue d'un film à la fois beau, triste et émouvant...

Reste un petit point noir malgré tous ces éloges : ce film présente quelques longueurs.

Si vous voulez un beau spectacle, filmé avec pas mal d'audace, une pointe d'espiéglerie, un soupçon de mélancolie et finalement, beaucoup de profondeur, courrez voir "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola !!! cheers cheers cheers

_________________
I am the alpha and the omega
I am the beginning and the end
I am the answer, I am the enigma
I am the flame which never ends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
shart
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Marie-Antoinette   Ven 26 Mai à 12:48

C'est pas que j'ai pas imé, c'est juste qu'à part me donner envie de me précipiter chez Ladurée, le film ne m' a rien évoqué de particuliers.

En tout cas, Sofia aime bien parler d'ennui. Kirsten joue très bien. C'est bien filmé, les anachronismes ne sont pas choquants ( musique pop/menuet, le passage de l'anglais au français)

y a même des scènes qui font rire (le lever, pétar, fodrait pas me faire ça), des clins d'oeil sympas (les chaussures)

mais au final, on n'en retient pas grand chose (à part qu'un petit Ispahan de chez Ladurée ce week end, ce serait sympa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Marie-Antoinette   Ven 26 Mai à 13:37

shart a écrit:
des clins d'oeil sympas (les chaussures)
Donc toi aussi, tu as vu les baskets "Converse" à côté des chaussures de l'époque ?! Razz

_________________
I am the alpha and the omega
I am the beginning and the end
I am the answer, I am the enigma
I am the flame which never ends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
Newdraft
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Marie-Antoinette   Ven 26 Mai à 14:30

The Wraith a écrit:
Donc toi aussi, tu as vu les baskets "Converse" à côté des chaussures de l'époque ?! Razz

Le critique du Monde a également aperçu la paire de Converse, qui serait de couleur rose (de mémoire, tu ne l’aurais pas vue en bleu ?).

A vrai dire, tous les spectateurs attentifs et passionnés par le film, ont probablement remarqué les chaussures en question.

En revanche, pour ceux dont je fais partie, qui ont aimé « Marie-Antoinette » mais sans y voir la marque du génie, la scène arrive à un moment où le propos s’étire dans un rythme indolent vous laissant dans un état de demi-sommeil totalement rédhibitoire pour que l’image des Converse parvienne à s’imprimer sur vos rétines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Marie-Antoinette   Ven 26 Mai à 16:25

Newdraft a écrit:
The Wraith a écrit:
Donc toi aussi, tu as vu les baskets "Converse" à côté des chaussures de l'époque ?! Razz
Le critique du Monde a également aperçu la paire de Converse, qui serait de couleur rose (de mémoire, tu ne l’aurais pas vue en bleu ?).
C'est alors que le critique du Monde s'est également endormi !
Car ce sont les souliers qui sont roses... J'affirme et je maintiens que la pare de converse est bleu ciel ! Razz

_________________
I am the alpha and the omega
I am the beginning and the end
I am the answer, I am the enigma
I am the flame which never ends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
shart
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Marie-Antoinette   Sam 27 Mai à 17:54

il me semble également qu'elles sont bleues.

ah moi g bien aimé ce moment du film, très bien mené et très sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cinéma] Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cinéma] Marie-Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette par Stefan Zweig
» [Thomas, Chantal] La reine scélérate, Marie-Antoinette dans les pamphlets
» Marie Antoinette ( Vienne 1755 - 1793 Paris )
» [Les Carnets de L'Info]Via temporis , Opération Marie-Antoinette de Joslan H. Keller
» VIA TEMPORIS (Tome 1) OPERATION MARIE ANTOINETTE de Joslan F. Keller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Autres-
Sauter vers: