CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Cinéma] Isolation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation :
Nul !
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
50%
 50% [ 1 ]
Bof !
0%
 0% [ 0 ]
Bien
0%
 0% [ 0 ]
A voir !
50%
 50% [ 1 ]
CULTE !!!
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: [Cinéma] Isolation   Jeu 8 Juin à 15:28



Film de : Billy O'Brien
avec John Lynch, Essie Davis, Ruth Negga,...

Synopsis : Un fermier au bord de la faillite accepte sous la pression de son ex-compagne vétérinaire de permettre à un scientifique de procéder à des tests génétiques sur son bétail. Lorsqu'ils se rendent compte qu'un gène mutant produit des gestations inhabituelles chez les vaches de l'exploitation, il est déjà trop tard... Le cauchemar va commencer.

ENFIN un film d'horreur digne de ce nom !!!
Oubliez toutes les daubes qu'on a pu vous vendre (Mortuary, Horribilis, Reeker, 666), s'il ne doit en rester qu'un, c'est incontestablement celui-là !!!

Pour une fois, même la critique ne s'y est pas trompée...
En plus d'avoir obtenu, le Grand Prix et le Prix de la critique internationale au dernier festival du film fantastique de Gérardmer, la presse est quasi-unanime pour saluer l'efficacité du film et le talent technique de son réalisateur !

En effet, sans jamais prendre le facile aprti du gore et du torrent d'hémglobine, l'auteur parvient dans un huit clos à nous placer dès les premiers instants dans une atmosphère oprressante qui ne nous lachera pas jusqu'au terme de l'aventure.

Ainsi, nous faire frissonner à la poursuite d'un foetus de veau mutant, gluant et sanguinaire constitue véritablement une réussite, tant le sujet semble surréaliste.
Pourtant, Billy O'Brien parvient à combler toutes les attentes en se reposant sur les vieilles recettes du film de genre, en les pimentant de réalisme et, surtout, en soignant la mise en scène.

Après un succulent "The Descent" et malgré un abominable "Creep", on ne peut que constater la supériorité du cinéma anglais par rapport aux superproductions hollywoodiennes...

Pour une fois qu'un film d'horreur parvient à tirer son épingle dans la floppée de navets actuellement sur les écrans, ne boudons pas notre plaisir !
A VOIR, donc !!!

P.S : Film tout de même déconseillé aux amis des animaux et des vaches en particulier. Après le visionnage, nul doute que vous en mangerez plus de viande bovine avant un bout de temps.

_________________
I am the alpha and the omega
I am the beginning and the end
I am the answer, I am the enigma
I am the flame which never ends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
shart
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Jeu 8 Juin à 16:20

Je vais le voir mardi

alors j'ai pas lu ton commentaire mais il a l'air bien torché ce petit film
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Jeu 8 Juin à 16:44

shart a écrit:
Je vais le voir mardi
alors j'ai pas lu ton commentaire mais il a l'air bien torché ce petit film
Tu aimes les films d'horreur ??? Shocked Shocked Rolling Eyes

Je n'ai pas le souvenir que tu ais posté sur les précédents... Razz

_________________
I am the alpha and the omega
I am the beginning and the end
I am the answer, I am the enigma
I am the flame which never ends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
shart
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Jeu 8 Juin à 17:52

The Wraith a écrit:
shart a écrit:
Je vais le voir mardi
alors j'ai pas lu ton commentaire mais il a l'air bien torché ce petit film
Tu aimes les films d'horreur ??? Shocked Shocked Rolling Eyes

Je n'ai pas le souvenir que tu ais posté sur les précédents... Razz

Bah oui ça m'arrive. affraid

Si, j'ai voté sur Creep mais ton commentaire était complet alors je n'en ai pas rajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newdraft
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Sam 10 Juin à 1:14

The Wraith a écrit:
ENFIN un film d'horreur digne de ce nom !!!
Oubliez toutes les daubes qu'on a pu vous vendre (Mortuary, Horribilis, Reeker, 666), s'il ne doit en rester qu'un, c'est incontestablement celui-là !!!
J’abonde dans le sens de TW pour la première proposition : Isolation est sans aucun doute le meilleur film d’horreur depuis le depuis de l’année. Un moment de pur plaisir pour tout amateur du genre et même peut-être pour les autres !

Maintenant, il ne s’agit pas de s’abandonner dans l’exaltation pour oublier tout sens critique envers les autres films de la catégorie. Mettre sur le même plan « Horribilis » et « Reeker », ça ne va pas la tête !!! TW, aurais-tu bu de l’alcool à foison ou consommé en grande quantité diverses substances illicites chez nous ? Wink


Pour revenir au sujet, l’un des grands délices offerts par ce film est son ambiance si particulière et délicieuse qui ravie nos papilles affamées. Nous autres, pauvres citadins, avons tristement oublié dans la monotonie urbaine les doux charmes de la campagne de notre enfance (je suis originaire de l’Ain, le pire c’est que c’est vrai) : les champs jaunis qui s’étendent et libèrent l’horizon, ces bouquets improbables surgis comme par enchantement pour disputer la primauté de la clairière sur les herbes folles, les restes de boyaux et autres amas de tripes bovines caillant au soleil printanier comme des hommages aux bacchanales auxquelles se livra sans retenue la Créature Mutante.

Par bonheur, elle digère aussi la chair humaine, surtout la partie du haut du bas ventre en laissant un beau gros trou de part en part. En deux temps et trois mouvements, la messe est dite et on entend déjà le requiem. Le syndrome d’immunodéficience acquise peut retourner, tout penaud, dans ses foyers, il a trouvé sa maîtresse. Et à la différence de ce dernier, son territoire de chasse n’est pas la basse-cour économique de l’espèce humaine, mais la vieille Europe : voilà un choix qui pourrait s’avérer très judicieux en matière de préservation des ressources naturelles à long terme, souhaitons-lui alors bonne chance pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shart
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Mer 14 Juin à 0:41

euh c'était nul

affraid

désolée, mais à part que c'est inconfortable de voir un veto tater du veau in situ, de voir des autopsies de bestioles, etc....bah rien de bien neuf sous le soleil...enfin plutot la pluie.

y a pas d'ambiance dans ce film, pas de réelle tension, pas moyen de s'attacher aus persos. Donc de quoi avoir peur?

Il est pas super ce monstre en caoutchouc

arf non ct vraiment pas terrible....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newdraft
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Mar 20 Juin à 2:11

shart a écrit:
euh c'était nul
Fort bien.
Passons maintenant aux arguments :


shart a écrit:
désolée, mais à part que c'est inconfortable de voir un veto tater du veau in situ, de voir des autopsies de bestioles, etc....bah rien de bien neuf sous le soleil...enfin plutot la pluie.
Je ne partage pas cet avis. Selon moi (yes, encore un « selon » !), l’un des intérêts du film est justement l’originalité (donc la nouveauté) qui ressort du lieu d’action choisi : la campagne profonde, vue sous un angle autre que celui de l’écologie béate.


shart a écrit:
y a pas d'ambiance dans ce film, pas de réelle tension, pas moyen de s'attacher aus persos. Donc de quoi avoir peur?
Je ne suis toujours pas d’accord. Je trouve au contraire qu’il y a une ambiance très particulière (je sais que « particulière » n’est pas la même chose que « réussie »). Comme évoqué précédemment, cette ambiance originale, c’est celle d’une campagne triste et morne, plutôt glauque, où le temps est pourri, où c’est sale, où les personnages sont banals... Or, un endroit minable qui pue, c’est en soi une source idéale de malaise, lui-même source idéale pour contribuer à générer de la tension. Maintenant, il est certes vrai que la tension ainsi accumulée n’est pas forcément de « l’horreur » et ne fera pas toujours peur non plus.

shart a écrit:
Il est pas super ce monstre en caoutchouc
Pour les effets spéciaux, ce n’est pas Star Wars. Ce n’est pas un film à 200 millions de dollars. L’hybride est à l’image des moyens limités du film, mais pas raté pour autant, notamment grâce au choix de le suggérer à l’instar d’Alien 1er du nom, au lieu de le montrer de manière trop directe et insistante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shart
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   Jeu 22 Juin à 14:59

Rester dans la suggestion aurait été plus pertinent.

Aucune tension ne se dégageait de cette atmosphère, juste de l'ennui. Et un ennui qui fait pas peur.

Franchement , je ne vois pas les qualités de réal dont certaines critiques parlaient....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cinéma] Isolation   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cinéma] Isolation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» isolation en laine de mouton ?
» isolation d'un mur
» problème d'isolation: condensation et moisissures
» "Rupture" d'une isolation
» Revetement isolation habitacle >>

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Horreur-
Sauter vers: