CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [DvD] Punisher (The Punisher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation:
Nul!
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
33%
 33% [ 1 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
Bien!
33%
 33% [ 1 ]
A voir
0%
 0% [ 0 ]
Culte!!
33%
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Constantine
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: [DvD] Punisher (The Punisher)   Lun 12 Juin à 14:15



Policier intègre, Frank Castle est sur le point de coincer un ponte de l'Organisation lorsque sa femme et ses deux enfants sont tués dans un attentat commandité par ceux qu'il traque. Il disparaît alors, avant de refaire surface sous l'identité du Punisher, le justicier ivre de vengeance, qui vit dans les égouts et exécute impitoyablement les criminels. En cinq ans, il a ainsi éliminé près de cent vingt-cinq truands. Mais bientôt, Dino Moretti, le n° 2 de la mafia, rentre aux Etats-Unis et lance un défi au Punisher.

Réalisé par Mark Goldblatt
Avec Dolph Lundgren, Louis Gossett Jr., Jeroen Krabbe...

Je préviens qu'il faut resituer mes propos (et par conséquent mon avis) dans le contexte non pas du dernier film de D.Lynch, mais d'un film avec D.Lundgren

Avant la version de 2004 avec J.Travolta, il y avait eu une précédente adaptation du Comic Marvel "The Punisher" sortie sur les écrans en 1989, avec D.Lundgren dans le rôle titre.

Apparement, les différences avec le comic original seraient relativement nombreuses, notamment la présence d'un co-équipier, mais surtout une combinaison pantalon et veste en cuir, en lieu et place de la combinaison avec la tête de mort (présente dans la version de 2004), ce qui semble nous renvoyer directement à...Terminator, le colosse suédois montant une Harley Davidson pour notre plus grand plaisir.

Ce film ne me laissait pas sans appréhension bien au contraire, malgré tout, j'ai tenté l'expérience dernièrement, et j'en suis ressorti globalement satisfait et plutôt surpris.

A mettre à son crédit, ce métrage met de côté une coutume récente destinée à nous expliquer les origines du héros, expliquant le pourquoi du comment. Ainsi, plutôt que de perdre 30 minutes en scènes d'exposition, nous présentant un héros heureux dans son pavillon et avec ses deux enfants avant leurs lâches assassinats; ici, les scénaristes ont eu l'intelligence, de nous plonger de suite dans l'action et les premières "punitions".

C'est globalement une constante de ce film, à savoir que malgré un acteur nanardeur et un budget restreint (10 millions de dollars), il prend le parti d'éviter les principaux écueils de ces oeuvres des secondes parties de soirée, où règne en maître le gentil justicier.
Ici, ne vous attendez pas à un happy hend de folie, au contraire), à un humour estampillé "3ème degré" à chaque réplique du héros, ou encore à une transformation intérieure de notre Punisher, qui retrouverait la paix intérieure lors d'une phase de rédemption.

A la place, nous avons entre les mains une oeuvre noire (la fin est particulièrement révélatrice), dénuée globalement d'humour, où notre Justicier assume de bout en bout sa mission quasi divine de "Punishment" (la scène de discussion avec son ancien co-équipier), suppléant la Justice, état d'esprit résumé dans cette phrase radicale"Les coupables doivent être punis". De cette sorte, nous obtenons un film parsemé de violence, au discours manichéen, qui se permet même une once de réflexion sur le thème de la Justice, sommaire il est vrai, mais néanmoins intéressante.

Ce métrage au rythme soutenu, et qui ne se perd pas en dialogues inutiles (le film en est plutôt avare), bénéficie en outre d'un scénario de bonne facture et d'une réalisation attentionnée (certains travellings étant des plus appréciables, de même que cette utilisation récurrente de la contreplongée). Quant aux acteurs, le rôle du Punisher colle à merveille au monolithique Dolph, et la plupart des acteurs évitent de surjouer ou de s'ennuyer (exception faite au garçonnet, qui mériterait une paire de claque). Enfin bon, cela est amplement suffisant pour une production de ce type.

Malgré tout, le film souffre d'une surenchère évidente et d'invraissemblances multiples (il parvient à survivre depuis 5 ans dans les sous sols, tout en étant toujours aussi bien pourvu en armes, bien portant et à la Harley ruitelante. Notre Justicier paraît en effet insensible aux balles adverses (la scène du bus), semble capable de résister aux explosions les plus cataclysmiques (la scène d'introduction), quand il n'éprouve pas le besoin de cautériser ses plaies au moyen de son couteau chauffé à blanc (on se croirait dans Rambo). De même, plus l'ouvre avance, plus les morts s'accumule, jusqu'à prendre des proportions gargantuesques dans le final (excellent au passage).

Bref, un "petit" film sombre que j'ai particulièrement adoré, bien qu'il souffre de défauts grossiers, propres à ce genre de productions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivingDeadGirl
figurant
figurant


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [DvD] Punisher (The Punisher)   Dim 22 Juil à 10:06

mmmmm..que dire alien Belle bécane !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/nokturnalwar
 
[DvD] Punisher (The Punisher)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Punisher : zone de guerre
» The Punisher:
» AF003 SAVES - PUNISHER WARZONE
» Une série de The Punisher ?(Marvel comics)
» The Punisher:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Action- Thriller - Polar-
Sauter vers: