CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [DvD] Garde à Vue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation:
Nul!
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
Bien!
0%
 0% [ 0 ]
A voir!
0%
 0% [ 0 ]
Culte!!
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Constantine
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: [DvD] Garde à Vue   Sam 17 Juin à 3:55



Au soir de la Saint-Sylvestre, vers 21 heures, Jérôme Martinaud, notaire de province sans histoire, est convoqué dans les bureaux du commissariat local par l'inspecteur Gallien, qui désire l'interroger au sujet d'un double meurtre dont il demeure jusqu'à présent l'unique témoin. A huit jours d'intervalle, deux fillettes viennent en effet d'être violées et étranglées dans les environs. C'est Martinaud qui a découvert le corps de l'une d'elles et prévenu la police. Or, ses déclarations contradictoires et son emploi du temps, où subsistent de fâcheuses zones d'ombre, troublent le policier, qui tient à éclaircir 'quelques points de détails'. Mais Martinaud ne se montre guère coopératif et Gallien ne tarde pas à voir en lui l'assassin...

Réalisé par Claude Miller
Avec Lino Ventura, Michel Serrault, Romy Schneider, Guy Marchand...

Afin de nous rassurer sur une possible détoriation de ma santé mentale, suite à l'accumulation du visionnage d'une série de films pour le moins mauvais (ces merveilleux nanars et autres comédies prônant la beauf attitude...), il était de mon devoir de me fendre de la chronique de ce somptueux film répondant au doux nom de Garde à Vue.

Pourtant sorti sur les écrans en 1981, ce long métrage a particulièrement bien vieilli (il se serait même bonifié avec le temps), et prouve qu'il fut un temps (relativement ancien) où le cinéma français arrivait à nous servir sur un plateau (argenté qui plus est) un "policier" de très grande qualité, et non de simples transpositions des plus mauvais épisodes de "J.Lescault" (exception faite du Cousin d'A.Corneau, ou de 36, Quai des Orfèvres...).

Voilà que je m'égare dans les méandres d'un passé nostalgique et inconnu, alors revenons en au film proprement dit.
A la lecture du synopsis, vous constatez que nous avons affaire à un huis clôt, ce qui est susceptible d'éveiller en vous l'angoisse (ici c'est du vendredi soir) d'un film pour le moins (mais surtout plus) soporifique, ceci provenant de l'application drastique de la célèbre trilogie (toujours du vendredi)"Veillot-Huis Clôt-Dodo".

Seulement mes très chers amis (ou plutôt mes courageux lecteurs), ce film là est d'un tout autre acabit.



En effet, à partir d'une idée des plus banales (face à face policier/suspect), nous assitons à la naissance miraculeuse (et miraculée) d'une oeuvre captivante, à la réalisation léchée, et au scénario astucieux qui d'habile façon multiplie les rebondissements, sans pour autant sombrer dans les travers de l'archétype hollywoodien (le coupable est la personne qui a le meilleur alibi).

Toutefois, rien de toutes ces composantes ne serait d'un intérêt, sans ce qui hausse ce long métrage au panthéon des chefs d'oeuvres nationaux, la prestation proprement stupéfiante de ces acteurs principaux (et secondaires). En effets, ces derniers rivalisent de génie et de crédibilité au sein de ce film tour à tour drôle, cynique, triste, angoissant. Qu'il s'agisse de M.Serrault, au sommet de son art (César amplement mérité) dans le rôle de ce notaire ambigüe mais véritable anguille; de Lino Ventura, en enquêteur jusque boutiste lentement convaincu de la culpabilité de ce témoin devenu suspect; de G.Marchand (César lui aussi mérité), en policier intègre, au comportement ardent; ou même de R.Schneider, dans l'une de ces dernières apparitions, en femme pour le moins intriguante.

C'est là que réside la principale force de ce long métrage, tournant autour d'un face à face Serrault/Ventura à l'excellence rare. Bien évidemment, ces acteurs sont servis par des dialogues sur mesure, confectionnés par un maître en la matière: M.Audiard (il ne pouvait en être autrement "Il serait normal que les assassins signalent les crimes. Après tout, ils sont les premiers informés.", "Les putes sont des femmes qui vous donnent beaucoup de choses pour relativement peu d'argent.")...

Ainsi, si l'envie venait de vous élaborer votre propre opinion, sincèrement n'hésitez pas, puisqu'il y a peu de chances que vous le regrettiez.

A noter que ce film donna lieu à un remake américain en 2000, avec G.Hackman, M.Freeman et M.Belluci, d'une bien moindre facture et répondant au doux nom de Suspicion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roseluis
Machiniste
Machiniste
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: [DvD] Garde à Vue   Mar 27 Juin à 11:16

rien à ajouter , c'est effectivement un grand film avec deux très grands acteurs français.

a avoir vu au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[DvD] Garde à Vue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» laurent - Garde Impériale 5000 points - Terminé
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» [WBF-EN] liste (sans Garde noir) 2500pts corsé Cac
» Garde eaux et forêts
» Tyranide (version made in Montpellier) VS Garde impériale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Les grands classiques-
Sauter vers: