CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [VHS] T'aime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation :
Nul !
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
Bien
0%
 0% [ 0 ]
A voir !
0%
 0% [ 0 ]
CULTE !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
valeithel
figurant
figurant


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: [VHS] T'aime   Ven 7 Juil à 3:01


Film de Patrick Sebastien (non vous ne rêvez pas !)
Avec : Patrick Sebastien, Jean François Balmer, Annie Girardot.

Zef est ce qu'on appelle un simple d'esprit. Il vit dans une petite bourade, perdue dans le Lot.Sa soeur, vivant avec son amant, s'occupe de lui. L'histoire commence lors d'une fête au village, pour célebrer le retour au pays de Paul Gontier, homme d'affaire plein aux as, et verreux. Il ramène avec lui son épouse et sa fille Marie. Dès qu'il la voit, Zef s'éprend de Marie. Le même soir, il surprend sa soeur se livrer a des petits jeux sado maso. Et il reprends cette mise en scène sur la jeune Marie, la violant et la frappant. Zef sera envoyé dans un asile glauque, et Marie s'enfermera dans le mutisme, avant d'être envoyé dans un asile moins glauque. Mais... Hugues, psychologue de choc, arrive pour sauver la mise, armé de son amour et sa tendresse...



Attention, attention... Ne partez pas en courant ! Pas tout de suite du moins.

Après visionage, je n'aurais qu'une seule chose à dire. Ce film est un mythe... De bêtise, mais un mythe.

On passe par tout les clichés, et par tout les excès de mièvrerie possible.
Tout d'abord nous avons Zef, joué par Samuel Dupuy, jeune simple d'esprit. Comme caricature des handicapés mentaux, on a pas vu mieux. Ca en devient presque une insulte pour les handicapés.
Ensuite nous avons la jeune et pure Marie (mais ce nom n'a-t-il pas une image subliminale ?)... Ecrasée par l'autorité de son méchant de père, elle ne voit plus sa mère, vieille alcoolo dépressive. Et entre la phase mutisme ou elle me fait penser à la petite de Ring, et sa phase "la vie est belle" ou elle m'evoque une publicité Kinder... Y'a pas à dire, on plonge dans le subtil...
Ensuite, en vrac, la mère, en pochtronne qui ne rêve que de se venger de son ancien mari. Le mari en question, en homme d'affaire super méchant, cruel, sadique, intolérant, égoïste, ultra conservateur, bourgeois, anti humaniste, et même patron ! (Ah il les cumule cet homme !). Ensuite, il y a les fous de l'asile, tellement tordant, le medecin dingue, ancien tireur, le patron de l'asile, totalement blasé...
Mais le meilleur pour la fin avec Patrick Sebastien himself en psychologue d'avant garde. Bicker de surcroit, tendre, et croyant à l'amour ultime...

Alors, toujours pas parti ?

Ce film est riche en cliché de personnages, mais aussi de situations... L'asile ressemble à un decors de silent Hill... Décrit comme un endroit horriiiiiiible et inhumain. Je veux bien croire que les asiles ne sont pas des auberges de jeunesse, mais tout de même... L'amouuuur plus fort que tout, qui unie deux êtres que tout séparent... (je suis sure que Shaekspeare est passé par la tiens...). Encore plus croustillant les petites phrases du genre :
"La force de l'amour, c'est comme l'océan. Si on y plonge, on trouvera les plus grands trésors dans ses fonds"
"Ce n'est pas du Valium qu'il faut à ce monde, mais de l'amour"

Les techniques de psychologies sont a hurler... (Qu'un psy ai un jour le culot de me faire un calin pour me montrer qu'il est un père pour moi, et promis, c'est la dernière chose qu'il fait). Le clivage pauvres campagnards/vilains riches patrons est aussi très fort dans le cliché de grosse pointure.

Et quant à la fin... Prévisible, et a pleurer... de rire.

Culte, oui... Mais dans les abysses de la nullité. A voir les soirs où vous vous sentez l'âme cynique (et courageuse aussi, oui...)

Par contre, quant à la classification de ce film sur le forum.. J'ai hésité entre nanars, inclassables, ou autres... Mais ca aurait été faire une insulte au nanards (hein constantine ?), et ce film aurait du entrer même dans la catégorie téléfilm, si ca n'est qu'il est sorti au cinéma.

Et dernière chose... Espérez pas vous émoustiller avec la scène masochiste du début, y'a même pas un bout de peau a voir Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constantine
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: [VHS] T'aime   Sam 8 Juil à 23:53

Une chronique initiée par notre Lapinou favori, et sur un sujet peu facile qui plus est... cheers

Voici un film à la réputation plus que houleuse, qui a subi à l'époque les affres des critiques spécialisées assassines (vous savez, ces frustrés de la vie qui s'éclatent au cinéma à descendre les gens...hum hum), doublé d'un bide monumental sur le plan du box office (bien dommage que je n'ai plus les chiffres en tête...).

Cette association destructrice avait valu à l'acteur/réalisateur P.Sébastien d'être à jamais dégoûté par le cinéma, et avait promis à l'époque de ne plus retourner de film (chose qui aurait été de tout manière impossible, à moins d'avoir la chance sur tomber sur des producteurs aussi dézingués que ceux de notre bon vieux U.Boll, dont les budgets vont croissants, malgré des bides successifs et une non-qualité rare...).

Si je ne m'abuse, "T'aime" était sorti, la même année ou presque, que "L'Ame soeur" de JM Bigard, autre premier film d'un comique, et qui là aussi s'est avéré d'une imbélicilité pour le moins prégnante...

Malgré tout, fort d'un esprit true rebelle, je n'ai pas encore eu le loisir (et immense privilège, j'en conviens) de visionner ce chef d'oeuvre de nanardise (il est classé comme tel, mais pour l'instant reste dans cette section...^_^), que j'en suis sûr, je risque (car il s'agit bien d'un risque, et non d'une chance) d'apprécier au plus haut point huhuhu...

*Damned, introuvable sur la mumule...et ça me gêne de l'acheter, enfin quoi, donner de l'arget à ces filous de producteurs d'immondes daubes, ce n'est pas dans mon genre (ah si, en fait >__< lol! *

_________________
http://videosift.com/story.php?id=846
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[VHS] T'aime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» J'aime ce lieu
» Et m’aime si {A Toi Séduisant Jeune Homme}
» rocco aime le fouet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Inclassable-
Sauter vers: