CinéChroniK

Toutes les critiques des films et séries Tv
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Cinema] Dikkenek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notation :
Nul !
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
Bien
100%
 100% [ 1 ]
A voir !
0%
 0% [ 0 ]
CULTE !!!
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
The Wraith
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: [Cinema] Dikkenek   Mar 19 Sep à 13:52



Film de Olivier Van Hoofstadt
Avec : Jean-Luc Couchard (calvaire), Dominique Pinon(la plupart des films de JP Jeunet), Marion Cotillard

Synopsis : Une merveilleuse galerie de beaufs belge

Je poursuis mon périple du cinéma belge avec un film très récent : Dikkenek.
Autrement dit, dans le langage du plat pays, (corrigez-moi si je me trompe) une grande gueule bien beauf...

Il s'agit donc d'une comédie d'apparence particulièrement vulgaire et plate révèle en réalité quelques bonnes surprises malgré un scénario particulièrement absent et une réalisation un peu fainéante.

1er constat : en matière d'humour, les belges ne font pas dans la finesse, ni dans la mièvrerie... Amateurs d'humoir noir : la visite par une classe de CE1 du musée des accidentés de la route est une séquence culte à visionner d'urgence ("Sophie, aujourd'hui si tu ressembles plus à Albator qu'à CAndy, c'est parce que ta mère, elle biberonne en conduisant !" Razz Razz Razz ).

2e constat : Les Dikkeneks semblent avoir été directement téléporté d'un espace-temps figé dans les années 70... Ce qui donne un effet un peu retro pas désagréable.

3e : le film nous trace le portrait d'une dizaine de personnages plus déjantés les uns que les autres, ce qui nous perd un peu mais évite d'avoir à s'endormir sur un seul caractère archétypal.

4e : On appréciera la présence de Mélanie Laurent au côté de Marion Cotillard même si on aurait préféré profiter davantage de leur charme... Rolling Eyes

Voilà... Un scénario absent, une réalisation peu soignée, mais des personnages trucculents, un humoir décapant et un accent irrésistible font de cette comédie dépaysante une bon petit film à visionner un soir d'ennui... 😉

_________________
I am the alpha and the omega
I am the beginning and the end
I am the answer, I am the enigma
I am the flame which never ends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinechronik.cultureforum.net
 
[Cinema] Dikkenek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question home cinema
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema
» PROJET DE "POPULARISATION" DU CINEMA CONGOLAIS (RDC)
» serie de cartes cinema Wallimage editée par Boomerang Belgique
» Menu cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CinéChroniK :: CinéChroniK :: Comédie-
Sauter vers: